• L’urbanisme à Treffieux : un enjeu pour l’avenir


Treffieux est une commune rurale typique de l’ouest de la France qui a connu une évolution démographique au rythme séculaire.

Un peu d’histoire…

Le peuplement de la commune est du type « habitat dispersé », avec des villages et des hameaux dispersés sur tout le territoire, mais principalement sur le pourtour de la rivière « le Don », un affluent de la Vilaine.
Lors de la Révolution et du Premier Empire, la population de Treffieux a considérablement diminué : de 921 habitants en 1793, elle s’est réduite à 527 habitants en 1806.
Puis, tout au long du 19e siècle, grâce au défrichement des landes et aux progrès de l’agriculture, elle a augmenté pour atteindre un pic de 1368 habitants lors du recensement de 1886.
Au cours du 20e siècle, une tendance inverse se manifeste, due aux guerres, à l’exode rural et à l’attrait des villes : après avoir perdu 155 habitants entre 1911 et 1921, elle décroît régulièrement pour atteindre un minimum de 618 habitants en 1999.
Depuis le début du 21e siècle, la croissance est repartie : 703 habitants en 2006, 824 en 2012, 845 au 1er janvier 2015.
On peut raisonnablement penser que cette tendance se poursuivra et que Treffieux dépassera les 1000 habitants au cours de la décennie qui vient. En tout cas, la politique de la municipalité s’inscrit dans cette perspective.

Les objectifs de la municipalité

Pour conserver et développer une commune vivante, avec un centre-bourg attractif, des commerces et des services de proximité, la municipalité encourage la venue de nouveaux habitants et souhaite donc dépasser le seuil de 1000 habitants au cours de la décennie qui vient.
Pour ce faire, elle met en œuvre une politique active d’urbanisme et d’équipements publics :

  • Mise à disposition de lots entièrement aménagés dans un lotissement communal intégré au bourg,
  • Création d’un pôle équipements publics avec l’ouverture d’une nouvelle mairie en 2015,
  • Puis ouverture d’une école publique, d’un restaurant scolaire et d’un nouvel accueil périscolaire en septembre 2017,
  • Intégration d’un projet de Zone d’activité de proximité dans le PLU en préparation. En 2017, le Département aura terminé la déviation de la RD 771 (axe Laval – St Nazaire) qui libérera le bourg d’un trafic important de véhicules, notamment de poids lourds. Ceci permettra d’aménager le bourg pour le rendre plus convivial.

Un cadre naturel à préserver et à valoriser

Mais ce qui fait le charme de Treffieux,

  • c’est sa rivière qui traverse toute la commune et notamment le bourg, avec sa vallée et des sites remarquables comme l’ancien moulin de la Fleuriais ;
  • c’est le site de l’étang de Gruellau, propriété de la commune, connu jusqu’au au-delà des frontières ;
  • ce sont ses villages, situés surtout au sud de la commune, avec ses bâtiments variés construits en schiste, la fameuse « pierre bleue » de Nozay.
  • En 2025, le centre d’enfouissement des déchets ménagers des Brieulles, situé au nord de la commune, fermera car il sera comblé.

Bienvenue aux nouveaux habitants !

Pour se repérer, et dans l’attente du futur Plan local d’Urbanisme (PLU) qui est en préparation, nous vous proposons plusieurs documents cartographiques :


Mairie de Treffieux - 14 Rue de la Libération 44170
Tél : 02 40 51 48 19 - Fax : 02 40 51 41 16 mairie@treffieux.fr

Horaires d’ouverture au public
[Changement du 1er juillet au 31 août
ouverture le mardi et jeudi de 9h30 à 12h30, le vendredi de 9h30 à 13h30]
Avant le 1er juillet, ouverture du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 (13h30 le vendredi)
et le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h45.

Mentions légales - Site fonctionnant sous Spip